Shih Tzu

Information sur la race

L'épilepsie chez le chien


Il n’y a rien de pire pour un maître que de regarder son chien avoir une crise de convulsions sans pouvoir l’arrêter. Les convulsions peuvent se produire de façon inattendue et pour une variété de raisons, alors comment vous préparez-vous ? Tous les propriétaires d’animaux devraient connaître les notions de base sur les convulsions canines, incluant les causes, ce à quoi des convulsions ressemblent, et quoi faire si votre chien en a.

Des convulsions qui n’arrivent qu’une seule fois peuvent être causées par plusieurs choses, mais des convulsions récurrentes sont généralement le signe d’un problème médical. Les convulsions sont plus susceptibles de se produire lorsque le niveau d’activité du cerveau de votre chien change – c’est pourquoi les convulsions sont fréquemment observées lorsqu’un chien est excité ou au moment où il tombe endormi ou se réveille. Entre les crises, le chien peut agir tout à fait normalement.

Qu'est-ce que l'épilepsie ?

L’épilepsie est un trouble épileptique caractérisé par des épisodes répétés de crises de convulsions. Ces crises peuvent se produire une fois ou successivement et peuvent se produire à intervalles réguliers ou peuvent être tout à fait imprévisible. L’épilepsie idiopathique est une maladie héréditaire chez les chiens, dont la cause est inconnue. D’autres conditions médicales pourraient provoquer des crises, incluant l’insuffisance rénale, une maladie du foie, un traumatisme crânien ou une tumeur, et un empoisonnement.

Les convulsions peuvent varier en durée et en sévérité, mais chaque crise de convulsions se déroulent en trois parties : la phase précritique, la phase critique et la phase postcritique. Durant la phase précritique, votre chien peut présenter des signes de trouble du comportement – il pourrait être nerveux, trembler, être agité ou baver. Cette phase peut durer aussi peu que quelques secondes ou aussi longtemps que quelques heures. La phase critique est la phase durant laquelle les convulsions se produisent et peut durer entre quelques secondes et cinq minutes. Votre chien perdra généralement connaissance pendant une crise, mais il est possible d’avoir des crises ‘’d’absence’’, caractérisées par un changement de conscience mentale (hallucinations).

Une crise d’épilepsie se caractérise par une perte complète de la conscience, au cours de laquelle tous les muscles du corps se contractent de façon erratique. Au cours d’une crise d’épilepsie, votre chien peut tomber et étendre ses jambes – de la salivation, miction et défécation peuvent également se produire. Après la phase critique, votre chien va entrer dans la phase postcritique au cours de laquelle il semblera confus et désorienté ; cette phase varie en durée.

Que faire si votre chien a une crise d'épilepsie ?

Si votre chien a eu une crise de convulsion avant, vous pouvez reconnaître les signes précritiques menant à une crise réelle. Vous ne pouvez rien faire pour arrêter les convulsions une fois qu’elles ont commencées, mais il y a quelques choses que vous pouvez faire pour aider à protéger votre chien. Restez à l’écart de la bouche de votre chien pour éviter d’être mordu, mais si c’est sécuritaire de le faire, déplacez votre chien loin des meubles et des objets environnants. Ne mettez rien dans la bouche de votre chien – il ne se mordra pas la langue. Après les convulsions, surveillez votre chien de près et rassurez-le avec votre voix et en le caressant doucement ; si vous restez calme, cela aidera votre chien à rester calme. Si vous le pouvez, enregistrez la durée des convulsions et signalez-la à votre vétérinaire. Toute crise qui dure plus de cinq minutes est considérée comme extrêmement dangereuse et vous devriez consulter un vétérinaire d’urgence pour que votre chien reçoive des anticonvulsivants pour arrêter la crise.

Les convulsions, quelle qu’en soient la cause, peuvent varier considérablement en intensité, alors parlez-en à votre vétérinaire pour savoir si votre chien a besoin d’être mis sur un plan de traitement. Dans le cas d’épilepsie canine, les médicaments anticonvulsivants peuvent aider à prévenir les crises. Une fois que le médicament est commencé, cependant, il faut lui donner pour la vie, alors assurez-vous d’être prêt à suivre le plan de traitement si votre vétérinaire le recommande.